Les producteurs de chanvre sont désormais éligibles à l’aide fédérale COVID-19

Les producteurs de chanvre sont désormais éligibles à l’aide fédérale COVID-19

Image : MAR007 / Shutterstock.com

WASHINGTON DC – Les producteurs de chanvre – qui ont été durement touchés par la crise du COVID-19 et entravés par la lenteur des réformes de la réglementation fédérale sur les médicaments – sont désormais éligibles à une aide fédérale dans le cadre d’un deuxième cycle d’aide économique en cas de pandémie.

Le versement initial du programme d’assistance alimentaire contre le coronavirus (CFAP1) de la Farm Service Agency du ministère de l’Agriculture des États-Unis (USDA), qui contenait 16 milliards de dollars de fonds, a été distribué au printemps. Les producteurs de chanvre n’étaient pas éligibles pour postuler.

Président Donald Trump et le secrétaire américain à l’Agriculture Sonny Perdue a annoncé le 18 septembre le deuxième tour de secours du CFAP. Un montant supplémentaire de 14 milliards de dollars a été affecté aux agriculteurs, portant à ce jour le montant des fonds de secours en cas de pandémie pour le secteur agricole américain à 30 milliards de dollars.

Un communiqué de presse de l’USDA annonçant le plan d’aide a classé le chanvre comme une «culture à taux forfaitaire» et a déclaré: «Les cultures qui ne répondent pas au déclencheur de baisse des prix de 5 % ou qui ne disposent pas de données pour calculer un changement de prix auront des paiements calculé en fonction du nombre d’acres admissibles de 2020 multiplié par 15 $ l’acre. Ces cultures comprennent la luzerne, le coton à fibres extra-longues (ELS), l’avoine, les arachides, le riz, chanvre, millet, moutarde, carthame, sésame, triticale, colza et plusieurs autres.

L’US Hemp Growers Association (USHGA) a déclaré qu’après que des centaines de membres de l’industrie ont contacté l’USDA, ainsi qu’un appel téléphonique entre l’organisation commerciale et les responsables de l’USDA, les producteurs de chanvre ont été ajoutés à la proposition à la dernière minute.

« Mais ce n’est pas nécessairement une bonne nouvelle », a déclaré l’USHGA, après l’annonce du CFAP2. «Contrairement à la plupart des produits de base et à diverses cultures telles que les feuilles d’aloès, les producteurs de chanvre n’étaient pas éligibles pour leurs pertes au cours de la saison des récoltes 2019. Ces pertes ont été vérifiées par trois sociétés de données privées différentes, car il n’existe pas de grand marché commercial transparent pour le chanvre et l’USDA ne collecte pas encore beaucoup de données sur les prix du chanvre. L’USDA a plutôt déclaré que les producteurs de chanvre peuvent demander le CFAP sur la base de la superficie cultivée en 2020, une culture juste en cours de récolte en ce moment. Il semble qu’ils recevraient un paiement forfaitaire de 15 $ l’acre.

« Ce n’est pas un remède pour les producteurs de chanvre qui ont clairement perdu des marchés à cause du coronavirus au début de 2020 lorsque de nombreuses installations de fabrication et points de vente au détail à travers les États-Unis ont été fermés, asséchant ainsi un marché pour le chanvre cultivé en 2019, pour être transformé », organisation ajoutée.

« La US Hemp Growers Association est déçue de ce résultat. En tant qu’organisation dirigée par des agriculteurs, nous sommes préoccupés par les implications à long terme d’un soutien médiocre à la nouvelle culture américaine, en particulier alors que nous nous concentrons sur la création d’opportunités supplémentaires dans nos communautés rurales avec des produits à base de chanvre tels que les textiles, les plastiques, les matériaux de construction, la nourriture , et des extraits de chanvre, des produits appréciés par des millions d’Américains », a déclaré l’USHGA.

« Nous ne pouvions tout simplement pas estimer totalement ce que ces [losses during spring and summer] serait, nous avons donc attendu plus tard cet été pour mieux comprendre quels sont les dommages causés par COVID », a déclaré le secrétaire de l’USDA Perdue dans une interview le 18 septembre.

Perdue a également exprimé sa déception que davantage d’agriculteurs de cultures spécialisées n’aient pas souscrit à l’allégement du CFAP, mais a noté que certains, en particulier les agriculteurs de chanvre, pourraient ne pas avoir beaucoup d’expérience dans la soumission de demandes à l’USDA.

Certains critiques du paquet ont déclaré que le financement supplémentaire des secours en cas de pandémie, ajouté aux milliards déjà dépensés pour aider les agriculteurs qui ont été victimes des politiques commerciales au cours de son administration, n’est qu’une tentative du président Trump « d’acheter des voix » dans les États fortement agricoles.

Les producteurs de cultures de chanvre peuvent demander une aide en vertu de CFAP2 à travers 11 décembre 2020. Un numéro de ligne d’appel CFAP est disponible pour les candidats qui ont besoin d’une assistance individuelle, 877-508-8364.

Partager sur Facebook Partager sur twitter
Related Posts
Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs requis sont marqués *